Hiver

Il neige, il fait froid, il fait coton. Rien de mieux qu'une châtaigne chaude et un petit thé pour savourer la saison de l'Hiver ~
Les yeux plongées dans la voie lactée, elle rêve, onirisme cours et brève [PV Horizon Lointain]


 

Partagez | 
 

 Les yeux plongées dans la voie lactée, elle rêve, onirisme cours et brève [PV Horizon Lointain]

Aller en bas 
AuteurMessage
j'ai posté au moins 20 messages

avatar
Azalée Chantebrume

Messages : 21
Mon métier de Mini : Deboiseur
Saison de naissance : Hiver

Message(#) Sujet: Les yeux plongées dans la voie lactée, elle rêve, onirisme cours et brève [PV Horizon Lointain] Ven 7 Déc - 15:47

Alors que la douce brise souffle sur l'arbre sylvestre, un doux chant mélancolique porté par le vent résonne, céleste. Allongée totalement sur une des plus hautes branches, près de la cime, Azalée est installée, le regard plongé dans la voie lactée. Un doux sourire nostalgique s'installe lentement sur ses lèvres, la faisant plonger dans des souvenirs oniriques. Alors que, graduellement, le village plonge dans l'obscurité, un doux marmonnement vient bientôt troubler, sans aucune méchanceté, sa quiétude et son invisibilité.

Ouvrant les yeux, qu'elle ne se souvenait aucunement avoir fermée, Azalée les plongea dans ceux d'un écureuil, qui lui semblait alors être en deuil. Celui-ci lui conta sa vie, ses déboires et ses soucis. Écoutant tout, avec attention, elle ne retint qu'une seule information. Comment pouvait-elle parler avec lui, alors que normalement, aucune voix ne peut sortir de celui-ci.

Soufflant, exaspérée, elle réalisa alors calmement, avec un sourire pincé. Elle était dans un rêve, comme coincée, alors qu'elle ne se souvenait pas s'y être plongée. Se forçant alors, Azalée, au prit d'un immense effort, réussie à se réveiller. Ouvrant ses yeux, les plongeant une nouvelle fois dans la voie lactée, elle murmura doucement, exaspérée.

Comment diable ai-je donc pu m'endormir, alors que le sommeil ne fait que me fuir ? Est-ce là un de tes méfaits, Sylvestre ? Si tel est le cas, pourquoi m'avoir accordée ce fait ? Aucunement spéciale je ne suis, d'autres minis ont eux sûrement plus de soucis.

Soupirant, les yeux fermés, elle laissa un doux sourire lui gagner le visage, soulagée. Une dernière pensée de remerciement pour l'arbre lui vint alors à l'esprit, elle lui souffla alors une longue vague de merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
j'ai posté au moins 5 messages

avatar
Horizon lointain

Messages : 14

Message(#) Sujet: Re: Les yeux plongées dans la voie lactée, elle rêve, onirisme cours et brève [PV Horizon Lointain] Hier à 22:10

Les hautes branches restaient quand même un endroit magnifique, surtout en hiver.  Sans doute même le plus beau pour le mini qui y déambulait. Point de repos pour le jeune Horizon lointain de l'espoir infini, le sommeil le fuyait. A moins que ce ne soit lui qui e voulait pas dormir... Pas totalement impossible quand on y pense en vérité. C'est vrai dans le fond, tous les projets qui lui viennent dans la tête ils ne sortent pas de nulle part si? Et vu qu'il est tout seul dans sa tête (aux dernières nouvelles en tout cas)... eh bien il doit avoir une grande part de responsabilité là dedans. Et même si il n'a rien à voir avec les idées qui fourmillent, on peut quand même penser qu'il est responsable de ce manque de sommeil. Parce que quitter son lit pour se rendre dans les hautes branches, ça n'a jamais été la meilleure manière de trouver le sommeil.

Toujours est-il que ces pensées ne restèrent pas longtemps guère longtemps dans la tête d'Horizon, vite noyée sous une masse de réflexion techniques à propos d'un nouveau modèle de barrage démontable pour les aquaristes. Tout en bois de hêtre (ou de saule, pas encore bien sur), long d'un dizaine de centimètres (ou peut être partir carrément sur un 20 centimètres, un peu long mais plus pratique) et en plus pouvant assemblé avec d'autres bouts de barrage du même type (si il arrivait à trouver le matériau adéquat hydrophobe). Bref, un projet quasiment abouti, selon ses critères tout du moins.

En sentant le vent souffler, il reprit conscience de l'endroit où il était. Ou plutôt il en prit conscience. Peut-être son plus gros défaut : quand sa tête était dans les nuages, son corps continuait à vivre sa vie. Et vu que les cumulus de ses pensées étaient toujours épais... et bien il arrive très souvent que le retour sur Terre soit difficile. Cependant, il avait fini par s'y habituer, et n'était donc pas bien surpris de l'endroit où il se trouvait. En réflexion il allait toujours vers des endroits vides, des endroits sans personne, agréables et beaux.

Et il fallait avouer que la beauté était présente. C'était une journée sèche et pas si froide, du genre où on pouvait rêvasser sans se les cailler en fait. Un temps parfait pour se balader. Et puis la vue quoi. C'était cette vue qui lui avait donné son nom : l'horizon au loin, et les espoirs infinis de tout ce qu'il y avait à découvrir au delà... Une touche de magie vient même s'jouter au spectacle lorsque les murmures du vent viennent lui souffler un message à l'oreille. Main dans les poches il l'écoute rimer. Instant de poésie pur, rompu brutalement lorsqu'il se heurte au vent allongé par terre. Il trébuche même sur lui... ou plutôt sur elle. Ce sont des jurons qui sortent immédiatement de sa bouche, alors qu'il se retourne:

"Qu'est ce que c'est que ce vent de putois qui s'amuse à mettre des croche pieds comm..."

Interruption brutale en voyant des yeux se pointer sur lui... l'endroit n'était peut être pas si désert après tout... ou alors la brise avait vachement changé....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les yeux plongées dans la voie lactée, elle rêve, onirisme cours et brève [PV Horizon Lointain]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Voie Lactée avant le Fléau
» Voie lactée sur les Ecrins
» La voie lactée en reunion
» Voie lactée...panoramique
» La voie lactée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miniatures :: Les Branches de la Forêt :: L'Arbre Sylvestre :: Les Hautes Branches-
Sauter vers: